Pétition de soutien

En poursuivant le Dr Rodriguez à la demande de la société Zôdio pour avoir certifié un lien entre la pathologie présentée par une patiente et ses conditions de travail, le conseil de l’ordre des médecins :

  • méconnaît l’article L461-6 du code de la sécurité sociale qui prescrit que « tout docteur en médecine qui peut en connaître l’existence (…) doit également déclarer tout symptôme et toute maladie (…) qui présentent, à son avis, un caractère professionnel. »
  • s’appuie sur ses propres commentaires des articles du code de déontologie médicale en les dénaturant complètement
  • se substitue à un employeur, qui n’a aucun droit à poursuivre un médecin pour une faute déontologique, tout en reprenant son argumentaire

C’est pourquoi nous, médecins, spécialistes du travail, salariés, syndicalistes, responsables politiques ou simples citoyens demandons solennellement au conseil de l’Ordre des médecins du Vaucluse d’abandonner ses poursuites à l’encontre du Dr Rodriguez.

Nous demandons également le retrait de ces « commentaires » du code de déontologie médicale qui dénaturent l’esprit de la loi. Puisque le code de déontologie relève du pouvoir réglementaire, c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités ! Afin que tout médecin, en fonction de son champ de compétences et de la situation spécifique de son patient, puisse librement faire état de son diagnostic, quand bien même celui-ci implique la sphère professionnelle ou familiale.