Nous contacter

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par courriel, à l’adresse :

contact@csdr84.net

4 réflexions au sujet de « Nous contacter »

  1. siebering clément

    Bonjour ou bonsoir ( cela dépend de l’heure à laquelle vous lirez ce message).
    Merci à toutes et à tous qui défendent les personnes en souffrance dans des organisations privées ou publiques.
    Docteur Rodriguez vous avez mon soutien plein, entier et sincère.
    Que soit remercié ici l’ensemble de la profession qui vient en aide aux mutilés du « patronnat »
    Oui le patronat car le travail ne mutile pas forcément. Même si parfois nous sommes des forçats!

    Répondre
  2. AMOURA

    bonjour,
    je suis heureux de constaté qu’il y’a toujours une part d’humanisme dans ce monde hostile. La course au toujours plus nous rend de moins en moins solidaire. Je vous soutiens amplement dans votre initiative qui est exemplaire .
    BONNE CONTINUATION!!!
    Khaled Amoura

    Répondre
  3. Lefrançois

    Bien que n’étant pas politiquement engagé à gauche, je soutiens le Dr Rodriguez, car il me semble particulièrement nécessaire de défendre le libre-arbitre et le sens moral de ce confrère.
    Je crois aussi que le monde des marchands dans lequel nous vivons doit savoir qu’il y a encore des consciences morales et professionnelles, avec un vrai sens de l’éthique, qui ne sont pas achetables ni vendues à des lobbies de pouvoir et d’argent.
    Je ne peux pas avoir de jugement sur cette affaire autrement que par les éléments d’informations que j’ai lus dans la presse. Mais l’argumentaire des conseillers ordinaux qui ont jugé et condamné notre confrère ne m’étonne pas et me fait penser à des procès inquisitoriaux…honte aux confrères de l’Ordre qui ne font qu’être aux ordres des lobbies (de l’argent) de leur région.
    Bien trop rares sont les médecins qui osent, comme le Dr Rodriguez, dénoncer ces problèmes bien réels et fréquents de souffrance au travail, et courage à ceux qui osent s’opposer aux forces de la rentabilité à outrance, au détriment de la santé des salariés.
    D’ailleurs, ce n’est un scoop pour personne que cette souffrance au travail touche beaucoup de personnes, quel que soit leur échelon hiérarchique.
    J’ignore le détail de l’affaire (de la salariée patiente du Dr Rodriguez) évoquée ici, mais je sais qu’elle est révélatrice de problèmes bien réels : peut-être vaudrait-il mieux des personnes (comme le Dr Rodriguez) qui osent voir en face les problèmes, plutôt que les ignorer pour qu’ils éclatent encore plus gravement et fassent la « une » des journaux.
    Et il faut savoir qu’il y a des employeurs qui s’intéressent bien réellement et efficacement au bien-être au travail de leurs employés.
    Il serait opportun de les encourager, plutôt que de soutenir des employeurs plus préoccupés des dividendes à verser à leurs actionnaires que du bien-être de leur personnel.
    N’est-ce pas là aussi le devoir d’un médecin?

    Un ancien généraliste (qui a dévissé sa plaque après 27 ans d’exercice),
    Dr Jérôme Lefrançois

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *