Archives de l’auteur : admin

Appel d’organisations à soutenir le Dr Rodriguez

Alors que l’instance disciplinaire du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a repoussé, sine die, les instances d’appel concernant les Drs HUEZ et BERNERON, d’autres instances vont avoir lieu.

L’une concerne le Dr Jean RODRIGUEZ, médecin psychiatre, condamné par la chambre disciplinaire régionale PACA et qui s’est pourvu en appel.

Cette affaire illustre l’illégitimité et l’illégalité des procédures initiées dans ce cadre par des plaintes d’employeur. Le CNOM persiste à :

  • nier le caractère coordonné et en nombre important des plaintes d’employeurs devant les conseil de l’ordre destinées à semer la peur dans le corps médical ;
  • défendre la recevabilité des plaintes d’employeur, étant sans doute à l’origine de la modification règlementaire qui sert de prétexte fallacieux à ces plaintes ;
  • intervenir comme juge des pratiques de médecins sans en avoir les compétences légales ou médicales et sans déployer les moyens experts nécessaires à la compréhension de ces pratiques ;
  • maintenir inchangé le rapport de 2006 sur les certificats médicaux, qui « interdit (au médecin) d’attester d’une relation causale entre les difficultés familiales ou professionnelles,… et l’état de santé présenté par le patient » ;
  • refuser de réformer les procédures « d’exception » de ses instances disciplinaires.

L’affaire du Dr RODRIGUEZ démontre le caractère transgressif en matière de secret médical du conseil départemental de l’Ordre des médecins, sa substitution complaisante à l’employeur et la partialité de la chambre disciplinaire qui condamne ce médecin pour délit d’opinion. C’est ici l’existence de ce type d’instance qui est en jeu puisque l’illégalité est si criante qu’elle condamne le principe même de l’institution.

Le caractère symbolique de cette instance est évident. Nous devons soutenir ce praticien victime, comme de nombreux autres, de cette chasse aux sorcières.

C’est pourquoi nous appelons à se rassembler dans le calme, pour apporter votre soutien au Dr Jean RODRIGUEZ devant le Conseil national de l’Ordre des médecins :

180 Boulevard Haussmann à Paris

Le 3 décembre 2015 à partir de 15h

Signataires :

  • Association Santé et Médecine du Travail (a-SMT)
  • Syndicat National des Professionnels de Santé au Travail (SNPST)
  • Syndicat de la Médecine Générale (SMG)
  • Union Syndicale de la Psychiatrie
  • Collectif des médecins du travail UGICT-CGT
  • SMTIEG-CGT
  • UGICT-CGT
  • Union Syndicale Solidaires
  • Association Henri Pézerat
  • Association ASD-Pro
  • Association « La Santé un Droit pour Tous »

[Mediapart – 06/04/2015] Le conseil de l’Ordre des médecins est-il partial ?

Tribune publiée par Mediapart.

« Le Conseil National de l’Ordre des Médecins oublierait-il ses obligations déontologiques par complaisance pour des employeurs qui ne sauraient représenter les intérêts de la santé des patients ? ». C’est la question posée par le Syndicat de la Médecine Générale, l’Union Syndicale de la Psychiatrie, l’Association Santé et Médecine du Travail et le Collectif des médecins du travail UGICT-CGT. Continuer la lecture

[Santé & Travail – avril 2015] Les écrits des médecins du travail mis en examen

Lire l’article sur le site de Santé & Travail (édition abonnés).

La justice ordinale continue d’instruire les plaintes d’employeurs à l’encontre de médecins du travail ayant attesté par écrit un lien entre l’activité et la santé de salariés. Au risque d’invalider une partie de leurs missions. Continuer la lecture

[Santé & Travail – 30/03/2015] Pressions sur les médecins du travail : la ministre de la Santé interpellée

Lire l’article sur le site sante-et-travail.fr.

Une lettre à la ministre de la Santé lui demande de mettre fin à la possibilité qu’ont les employeurs de poursuivre les médecins du travail devant le Conseil de l’ordre, pour leurs écrits médicaux. Continuer la lecture

[Mediapart – 19/03/2015] Santé au travail : pour la protection des médecins contre les employeurs

Tribune publiée par Mediapart à l’initiative des Drs J. Rodriguez et J. Roux, psychiatres, et D. Huez et A. Carré, médecins du travail.

Une trentaine de parlementaires, responsables politiques, syndicaux, associatifs, médicaux, chercheurs interpellent la ministre de la Santé dans cette lettre ouverte qu’il lui adresse ce jeudi 19 mars, afin que soit mis fin à la possibilité pour les employeurs « d’entamer une procédure disciplinaire contre un médecin dans le seul but de protéger leurs intérêts contre l’un de leurs salariés ». Continuer la lecture

[Marianne – 09/05/2014] Un nouveau médecin du travail réduit au silence

Lire l’article sur le site de Marianne.

L’Ordre des médecins a infligé un blâme au docteur Jean Rodriguez, après la plainte d’un employeur. La faute du psychiatre ? Avoir établi un lien entre l’état de santé mentale d’une patiente et ses conditions de travail. Depuis quelques temps, pressions et sanctions s’abattent sur les défenseurs de la santé au travail, mettant en péril leur existence même. Continuer la lecture

[Politis – 08/05/2014] La médecine du travail harcelée

Lire l’article sur le site de Politis (édition abonnés).

Défense d’établir un lien entre la pathologie d’un patient et ses conditions de travail ! Des praticiens révèlent ici comment des employeurs usent d’une faille juridique pour attaquer devant l’ordre des médecins les soignants trop sensibles à la souffrance des salariés. Une situation alarmante et qui prend de l’ampleur.
Continuer la lecture

[L’Humanité – 06/05/2014] Santé mentale et travail : l’ordre blâme un psychiatre engagé

Article disponible en ligne sur le site de L’Humanité (édition abonnés).

Poursuivi pour deux écrits attestant du harcèlement au travail subi par une salariée, le psychiatre Jean Rodriguez s’est vu infliger un blâme 
par l’ordre des médecins. Ce type de sanction risque de provoquer une autocensure des médecins concernant les risques psychiques au travail. Continuer la lecture

[Le Quotidien du Médecin – 23/04/2014] Un psychiatre hospitalier écope d’un blâme après la plainte d’un employeur

Lire l’article sur le site du Quotidien du Médecin.

« Ils ne savent plus ce que la déontologie signifie. » Le Dr Jean Rodriguez, psychiatre à l’hôpital de Montfavet (Vaucluse), est très remonté contre ses confrères de l’Ordre. La chambre disciplinaire de première instance de Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de lui infliger un blâme pour non-respect du code de déontologie. Continuer la lecture